Publié par Jagad

Le Srīmad Bhāgavatam

 

   par Sa Divine Grâce

 
Troisième Chant
"Le statu quo"

____________________
Neuvième Chapitre: 
 "Les prières de Brahmā
en vue de la création" 

Verset 5

Les pieds-pareils-au-lotus du

Seigneur, rien n'est plus sublime
_____________________

 

ye tu tvadīya-caraṇāmbuja-kośa-gandhaḿ
jighranti karṇa-vivaraiḥ śruti-vāta-nītam
bhaktyā gṛhīta-caraṇaḥ parayā ca teṣāḿ
nāpaiṣi nātha hṛdayāmburuhāt sva-puḿsām

 

ye — ceux qui; tu — mais; tvadīya — Tes; caraṇa-ambuja — pieds pareils-au-lotus; kośa — à l'intérieur; gandham — saveur; jighranti — arôme; karṇa-vivaraiḥ — par la voie de l'écoute; śruti-vāta-nītam — portés par le son védique; bhaktyā — par le service de dévotion; gṛhīta-caraṇaḥ — acceptant les pieds  pareils-au-lotus; parayā — spirituels et absolus; ca — aussi; teṣām — pour eux; na — jamais; apaiṣi — séparé; nātha — ô Seigneur; hṛdaya — coeur; ambu-ruhāt — du lotus de; sva-puḿsām — de Tes propres dévots.

 

TRADUCTION
 
Ô Seigneur, ceux qui perçoivent l'arôme de Tes pieds pareils-au-lotus, porté à leurs oreilles par le son védique, embrassent Ton service de dévotion, et jamais Tu ne quittes le lotus de leur coeur.
 

TENEUR ET PORTÉE

Pour un pur bhakta, il n'existe rien de plus sublime que les pieds pareils-au-lotus du Seigneur, et le Seigneur, Lui, sait bien que Son dévot n'aspire à rien de plus (le mot tu établit ce fait de façon précise); aussi ne désire-t-Il jamais quitter le lotus que représente le coeur de ces purs bhaktas. Telle est la relation sublime qui unit les purs bhaktas et le Seigneur Suprême. Or, si le Seigneur ne désire pas délaisser le coeur de Ses purs dévots, c'est qu'ils Lui sont nettement plus chers que les impersonnalistes. La relation qui unit les purs bhaktas au Seigneur se développe en raison du service dévotionnel qu'ils Lui offrent sur la base reconnue des Vedas, qui font autorité en la matière. Ces dévots du Seigneur n'ont rien de simples sentimentaux; bien au contraire, ils sont des plus réalistes car leurs actions reçoivent l'approbation des maîtres qui ont prêté une oreille attentive au message des Écritures védiques.

Le mot parayā revêt ici une importance particulière. La parā-bhakti, ou l'amour spontané pour Dieu, forme la trame de toute relation intime avec le Seigneur. Et pour atteindre à une telle union avec Dieu, la plus haute, il suffit de recevoir des lèvres de bhaktas purs et parfaits le message d'Écrits authentiques comme la Bhagavad-gītā et le Śrīmad-Bhāgavatam, message concernant la Personne du Seigneur, Son Nom, Sa Forme, Ses Attributs, etc.

Commenter cet article