Publié par BBT

 

Le Srīmad Bhāgavatam  


par Sa Divine Grâce
Premier Chant 
"La création"  

_________________
Deuxième Chapitre:
 "La divinité et le service de dévotion"
Verset 11
Les trois aspects de 

la Vérité Absolue
__________________

 

 

vadanti tat tattva-vidas
tattvaḿ yaj jñānam advayam
brahmeti paramātmeti
bhagavān iti śabdyate

 

vadanti — ils disent; tat — cela; tattva-vidaḥ — les âmes érudites ; tattvam — la Vérité Absolue ; yat —que; jñānam — connaissance; advayam —non duelle; brahma iti — connue sous le nom de Brahman; paramātmā iti — connue sous le nom de Paramātmā; bhagavān iti — connue sous le nom de Bhagavān; śabdyate — ainsi entendu.

 

TRADUCTION

"Les doctes et sages spiritualistes qui connaissent la Vérité Absolue nomment cette Substance unique, au-delà de toute dualité, du nom de Brahman, Paramâtmâ ou Bhagavân. "
 

TENEUR ET PORTEE

 

La Vérité Absolue est à la fois sujet et objet, les deux n'étant alors distingués par aucune différence d'ordre qualitatif. Par suite, le Brahman impersonnel, le Paramatma et Bhagavan ne sont, toujours dans l'ordre qualitatif, qu'une seule et même Vérité. Cette substance unique, la Vérité Absolue, est réalisée en tant que le Brahman impersonnel par ceux qui étudient les Upanisads, en tant que le Paramatma "localisé" par les hiranyagarbhas, ou yogis, et en tant que Bhagavan par les bhaktas. Bhagavan, la Personne Suprême, le Seigneur Souverain, représente l'aspect ultime de cette Vérité Absolue. Le Paramatma constitue une manifestation partielle du Seigneur Suprême, et le Brahman impersonnel forme l'éclat irradiant de Son Corps, comme les rayons qui émanent du corps du dieu soleil. Des étudiants d'intelligence partielle arguent parfois de la supériorité d'un aspect de la Vérité Absolue -celui qu'ils ont réalisé- sur les autres. Les maîtres de la Vérité Absolue, qui en ont une vision parfaite, savent, eux, que Ses trois aspects ne sont que divers angles de vision de l'unique substance.

Comme on l'a vu dans le premier sloka du premier chapitre de cet ouvrage, la Vérité Suprême et Absolue Se suffit à Elle-même, possède la connaissance parfaite et Se trouve libre de toute illusion engendrée par le concept de la relativité. Dans le monde du relatif, le connaissant et le connu sont distincts; au niveau de la Vérité Absolue, ils sont une seule et même chose. Dans le monde du relatif, le connaissant est l'âme spirituelle vivante, appartenant à l'énergie supérieure, et le connu est la matière inerte, constituée d'énergie inférieure; dualité, donc, entre énergies inférieure et supérieure. Au contraire, dans le royaume absolu (royaume spirituel), connaissant et connu participent tous deux de l'énergie supérieure. Trois formes d'énergies émanent en fait de la Source suprême. Il n'existe aucune différence fondamentale entre l'énergie et sa source, mais on distingue néanmoins différentes qualités d'énergies. Le royaume absolu et les êtres vivants appartiennent tous deux à l'énergie supérieure, mais l'univers matériel est constitué d'énergie inférieure. Et lorsque l'être distinct entre au contact de l'énergie inférieure, il tombe sous le coup de l'illusion, laquelle lui fait croire qu'il appartient lui-même à l'énergie inférieure, d'où le concept de la relativité, présent dans l'univers matériel. Mais dans l'Absolu, aucun sentiment de distinction n'existe entre le connaissant et le connu, et par suite, tout y est absolu.

Commenter cet article