Le Śrī Chaitanya Caritāmṛta
undefined
par Sa Divine Grâce 
A.C Bhaktivedanta Swami Prabhupada
undefined
Madhya-līlā 
___________________

Chapitre 22
La voie du service de dévotion
Verset 100
 La voie de l’abandon
à Śrī Kṛṣṇa
_________________________
    

    

ānukūlyasya sańkalpaḥ
prātikūlyasya varjanam
rakṣiṣyatīti viśvāso
goptṛtve varaṇaḿ tathā
ātma-nikṣepa-kārpaṇye
ṣaḍ-vidhā śaraṇāgatiḥ

 

ānukūlyasya — de tout ce qui contribue au service de dévotion du Seigneur; sańkalpaḥ — l'acceptation; prātikūlyasya — de tout ce qui entrave le service de dévotion; varjanam — rejet total; rakṣiṣyati — Il protégera; iti — ainsi; viśvāsaḥ — forte conviction; goptṛtve — à être le gardien, tout comme le père ou le mari, le maître ou le soutien; varaṇam — l'acceptation; tathā — de même que; ātma-nikṣepa — plein d'abandon de soi; kārpaṇye — humilité; ṣaṭ-vidhā — en six divisions; śaraṇa-āgatiḥ — la voie de l'abandon.

 

TRADUCTION

Les six voies de l'abandon sont les suivantes — accepter tout ce qui est favorable au service de dévotion, rejeter tout ce qui l'entrave, être convaincu que Kṛṣṇa nous donnera Sa protection, accepter le Seigneur comme seul protecteur ou maître, s'abandonner pleinement à Lui et faire preuve d'humilité.

TENEUR ET PORTEE

On verra les six caractéristiques suivantes chez un être pleinement abandonné au Seigneur: 1) Le dévot doit accepter tout ce qui est favorable à l'exécution du service d'amour transcendantal du Seigneur. 2) Il doit rejeter tout ce qui entrave son service au Seigneur; c'est ce que l'on appelle également le renoncement. 3) Un dévot  doit être fermement convaincu que Kṛṣṇa lui donnera toute protection. Personne d'autre que Lui ne peut véritablement prodiguer la moindre protection; on appelle foi le fait d'en être profondément convaincu. Ce type de foi diffère complètement de celle de l'impersonnaliste qui aspire à se fondre dans la radiance du Brahman afin de mettre un terme au cycle des morts et des renaissances. Un dévot veut toujours rester au service du Seigneur. C'est pourquoi Kṛṣṇa fait preuve de miséricorde envers Son dévot et le protège des dangers qu'il rencontre sur la voie du service de dévotion. 4) Le dévot doit accepter Kṛṣṇa comme son maître et son soutien suprême, et ne pas se croire protégé par quelque deva. Il doit uniquement dépendre de Kṛṣṇa et Le considérer comme son seul protecteur. Le dévot doit être fermement convaincu qu'à travers les trois mondes il n'a d'autre protecteur et d'autre soutien que Kṛṣṇa. 5) S'abandonner signifie se souvenir que ses actes et ses désirs propres ne sont pas indépendants. Le dévot dépend complètement de Kṛṣṇa et il agit et pense comme Kṛṣṇa le désire. 6) Le dévot est humble et doux. Il est dit dans la Bhagavad-gītā (15.15): 
 
sarvasya cāhaḿ hṛdi sanniviṣṭo
mattaḥ smṛtir jñānam apohanaḿ ca
vedaiś ca sarvair aham eva vedyo
vedānta-kṛd veda-vid eva cāham
 
"Je réside dans le coeur de chaque être, et de Moi viennent le souvenir, le savoir et l'oubli. Le but des des Vedas est de Me connaître; en vérité, c'est Moi qui ai composé le Vedānta, et Je suis Celui qui connaît les Vedas."
Situé dans le coeur de chaque être vivant, Kṛṣṇa traite chacun selon sa position. L'être vivant se trouve soit sous la protection de l'énergie illusoire, soit sous la protection personnelle de Kṛṣṇa. Celui qui fait preuve d'abandon total est sous la protection directe de Kṛṣṇa, qui lui donne alors l'intelligence nécessaire par laquelle il pourra progresser dans la réalisation spirituelle. Le non-dévot, lui, oublie de plus en plus sa relation avec Kṛṣṇa car il est sous la protection de l'énergie illusoire du Seigneur. On nous demande parfois comment Kṛṣṇa provoque chez quelqu'un l'oubli. Kṛṣṇa fait oublier à Son dévot les activités matérielles, et, par l'entremise de māyā, Il fait oublier au non-dévot son service dévotionnel au Seigneur. C'est ce qu'on appelle apohana.

Commenter cet article