Publié par BBT

Le Srīmad Bhāgavatam    


 par Sa Divine Grâce
_________  
Troisième Chant 
"Le statu quo"   
 
_______________________
  Vingt-cinquième Chapitre: 
 "Les gloires du service
de dévotion"

Verset 25
L'importance de la compagnie

des purs dévots

 _____________________

 

 

satāḿ prasańgān mama vīrya-saḿvido
bhavanti hṛt-karṇa-rasāyanāḥ kathāḥ
taj-joṣaṇād āśv apavarga-vartmani
śraddhā ratir bhaktir anukramiṣyati

 

 

satām — des purs bhaktas; prasańgāt — à travers la compagnie; mama — Mes; vīrya — activités extraordinaires; saḿvidaḥ — par la discussion de; bhavanti — deviennent; hṛt — au coeur; karṇa — à l'oreille; rasa-ayanāḥ — agréable; kathāḥ — les récits; tat — de ceci; joṣaṇāt — en cultivant; āśu — rapidement; apavarga — de la libération; vartmani — sur le sentier; śraddhā — une voie ferme; ratiḥ — attrait; bhaktiḥ — dévotion; anukramiṣyati — suivrement successivement.

 

TRADUCTION

Dans la compagnie des purs bhaktas, les entretiens sur les Divertissements et les Activités de Dieu, la Personne Suprême, sont très plaisants et satisfaisants pour l'oreille et le coeur. Celui qui cultive ce savoir avance d'un pas certain sur le sentier de la libération; de là, il s'affranchit de toute contrainte matérielle, et son attrait pour le Seigneur devient inaltérable. Alors naît la dévotion véritable et commence le service dévotionnel. 

  TENEUR ET PORTEE

 

La voie du progrès dans la conscience de Krsna et dans le service de dévotion se trouve ici tracée. En premier lieu, il faut rechercher la compagnie des êtres conscients de Krsna, qui servent le Seigneur avec dévotion. Sans leurs présence, il est impossible de progresser. Ni l'étude ni la connaissance théorique ne donnent à elles seules de réaliser des progrès appréciables. Il faut abandonner la compagnie des matérialistes pour rechercher celle des bhaktas, car sans cette dernière, il est impossible de comprendre les Activités du Seigneur. Généralement, la masse des hommes croit fermement en la nature impersonnelle de la Vérité Absolue. Parce qu'ils n'ont aucun contact avec des bhaktas, ils restent incapables de saisir que la Vérité Absolue peut être une personne et se livrer à des activités personnelles. Il s'agit là d'un sujet pour le moins difficile à pénétrer, à moins d'avoir une compréhension personnelle de la Vérité Absolue, il ne saurait être question de dévotion. On ne peut, en effet, offrir son service ou sa dévotion à quelque chose d'impersonnel; le service doit nécessairement s'adresser à quelqu'un. Les abhaktas restent incapables d'apprécier la Conscience de Krsna, même en lisant le Srimad-Bhagavatam ou tout autre Ecrit védique dépeignant les Activités du Seigneur; ils prennent ces récits pour de la fiction, des histoires inventées, pour la simple raison que la vie spirituelle ne leur a pas été expliquée dans un esprit convenable. Pour comprendre les Activités personnelles du Seigneur, il est impératif de rechercher la compagnie des bhaktas; grâce à ce contact, celui qui médite sur les Activités spirituelles et absolues du Seigneur tout en cherchant à les comprendre, voit s'ouvrir pour lui le sentier de la libération et obtient ainsi le salut. L'homme qui possède une foi ferme en le Seigneur Souverain s'établit solidement sur la voie dévotionnelle et son attachement pour la compagnie du Seigneur et de Ses dévots grandit. Bénéficier de la conpagnie des bhaktas revient à bénéficier de celle du Seigneur. En effet, celui qui établit ce contact acquiert la conscience requise pour servir le Seigneur; puis, étant fermement établi au niveau spirituel du service de dévotion, il s'élève progressivement vers la perfection. 

Commenter cet article