Par Sa Divine Grâce
_______________________ 
Chapitre 2
 
Verset 47

L'art d'agir dans le détachement
_____________________

 

karmaṇy evādhikāras te

mā phaleṣu kadācana

mā karma-phala-hetur bhūr

mā te sańgo 'stv akarmaṇi

 

karmaṇi — les devoirs prescrits; eva — certes; adhikāraḥ — le droit; te — de toi; — jamais; phaleṣu — les  fruits; kadācana — à aucun moment; — jamais; karma-phala — du résultat de l'action; hetuḥ — la cause; bhūḥ — ne devient; — jamais; te — de toi; sańgaḥ — l'attachement; astu — il ne devrait y avoir; akarmaṇi — à ne pas faire tes devoirs prescrits.

 

 

TRADUCTION

Tu as le droit de remplir les devoirs qui t'échoient, mais pas de jouir du fruit de tes actes; jamais ne crois être la cause des suites de l'action, et à aucun moment ne cherche à fuir ton devoir.

 

 

TENEUR ET PORTÉE

Trois facteurs sont ici à considérer, le devoir prescrit, l'action indépendante, et l'inaction. Les devoirs prescrits correspondent aux obligations auxquelles on doit faire face tant qu'on subit l'emprise des trois guṇas; les actions indépendantes, à celles qu'on accomplit sans tenir compte des instructions que nous donnent les Écritures et les ācāryas, et l'inaction consiste à refuser son devoir. Le Seigneur conseille à Arjuna de ne pas emprunter la voie de l'inaction; mais plutôt d'agir en fonction de son devoir, sans s'attacher aux résultats. Car celui qui s'attache aux fruits de l'action prend sur lui la responsabilité de ses actes, et doit donc jouir ou souffrir de leurs conséquences. Les devoirs prescrits peuvent être de trois ordres, les devoirs de routine, les devoirs d'urgence et les occupations voulues. Les devoirs de routine seront accomplis selon les normes des Écritures et sans attachement pour les fruits qui en découlent. Parce qu'il s'agit là de devoirs imposés, les accomplir relève de la vertu (sattva-guna). L'action faite en vue de ses fruits engendre au contraire l'asservissement, et doit, de ce fait, être tenue pour fort nuisible. Chacun a le droit de remplir son devoir, mais nul ne doit jamais agir en vue des résultats. S'acquitter de ses obligations dans un esprit de détachement, c'est avancer d'un pas sûr vers la libération spirituelle.

Le Seigneur conseille donc à Arjuna de combattre par devoir, sans s'attacher aux fruits de l'action. Ne pas vouloir engager le combat constitue par ailleurs une autre forme d'attachement. Bons ou mauvais, les attachements matériels sont toujours cause de servitude et ne peuvent en aucun cas nous aider à nous affranchir de la condition matérielle. L'inaction, d'autre part, est condamnable. Donc, la seule voie de salut pour Arjuna est de combattre comme son devoir l'exige.

Retour à l'accueil

RETOUR ACCEUIL

light définif.PNG 16

Guide prononciation sanskrit

Guide de prononciation du sanskrit

 

Les voyelles se prononcent comme suit:
a (court) : comme le o de robe.
ā (long) : comme dans pâtre.
e : comme dans clé.
i (court) : comme dans pic.
ī (long) : comme dans cri.
o : comme dans pot.
u (court) : comme dans le ou de boule.
ū (long) : comme dans loup
ai : comme dans ail.
au par la combinaison d'un a court immédiatement suivi du son ou.
ṛ  (court) : entre le ri de riz et le re de rebelle (r roulé).
(long) : entre le ri de riz et le re de rebelle (r roulé).
: entre lri et lre.

               suite....

 

 
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés