Publié par Jagad

 

     Par Sa Divine Grâce
_______________________ 
Chapitre 18
Le parfait renoncement

Verset 63

Dieu ne prive jamais
l'être de son indépendance

_____________________

iti te jñānam ākhyātaḿ
guhyād guhyataraḿ mayā
vimṛśyaitad aśeṣeṇa
yathecchasi tathā kuru

 

iti — ainsi; te — à toi; jñānam — la connaissance; ākhyātam — décrite; guhyāt — que la confidentielle; guhya-taram — encore plus confidentielle; mayā — par Moi; vimṛśya — délibérant; etat — sur ceci; aśeṣeṇa — pleinement; yathā — comme; icchasi — il te plaît; tathā — cela; kuru — fais.

 

TRADUCTION

 

Ainsi t'ai-Je dévoilé un savoir plus secret encore. Réfléchis-y mûrement, puis agis comme il te plaira.

 

TENEUR ET PORTÉE

 

Le Seigneur a déjà exposé la connaissance du brahma-bhūta. Celui qui est établi au niveau du  brahma-bhūta connaît la joie; jamais il ne se lamente ou ne désire quoi que ce soit. Tel est le fruit du savoir "confidentiel". Kṛṣṇa a également révélé la connaissance du paramātmā, de l'Âme Suprême. Cette connaissance est aussi celle du Brahman, mais à un degré supérieur.

Śrī Kṛṣṇa dit ici à Arjuna qu'il peut agir à sa guise. Dieu, en effet, ne prive jamais l'être distinct de son infime indépendance. Dans la Bhagavad-gītā, le Seigneur a montré sous tous les angles comment l'être peut élever les conditions de sa vie. Le meilleur conseil livré par Lui à Arjuna fut de s'abandonner à l'Âme Suprême, sise en son coeur. Une juste intelligence doit nous faire accepter d'agir selon les directives de l'Âme Suprême. Ainsi, le ferme et constant établissement dans la conscience de Kṛṣṇa, qui est la plus haute perfection de la vie humaine, sera facilité. Arjuna reçoit de Dieu, la Personne Suprême, l'ordre direct de combattre. L'abandon au Seigneur est pour le meilleur intérêt de l'être distinct; le bien-être du Seigneur ne saurait en dépendre. Avant cet abandon, chacun est libre de réfléchir aussi loin que peut aller l'intelligence; c'est la façon la plus parfaite d'accepter les instructions du Seigneur Suprême. Ces instructions nous arrivent également par l'intermédiaire du maître spirituel, représentant authentique de la Personne Suprême, Śrī Kṛṣṇa.

Commenter cet article