Publié par BBT

Le Śrī Chaitanya Caritāmṛta

    

 par Sa Divine Grâce 
A.C Bhaktivedanta Swami Prabhupada
undefined  
 
Madhya-līlā 
      ___________________

 Chapitre 7
"Le voyage du Seigneur
dans le sud  de l'inde"
 Verset 128
   Deviens un maître spirituel
     
  
_________________________


yāre dekha, tāre kaha 'kṛṣṇa'-upadeśa
āmāra ājñāya guru hañā tāra' ei deśa

 

yāre — quiconque; dekha — tu rencontre; tāre — lui; kaha — dit; kṛṣṇa-upadeśa — les enseignements  de la Bhagavad-gītā tels qu'ils sont donnés par le Seigneur ou ceux du Śrīmad-Bhāgavatam, qui préconisent l'adoration de Śrī Kṛṣṇa; āmāra ājñāya — sur Mon ordre; guru hañā — devenant un maître  spirituel; tāra ' — libérer; ei deśa — cette région.

 

TRADUCTION

"Apprends à chacun à suivre les ordres de Śrī Kṛṣṇa tels qu'ils sont donnés dans la Bhagavad-gītā et le Śrīmad-Bhāgavatam. Deviens ainsi un maître spirituel et essaie de libérer tout le monde dans cette région"
 

TENEUR ET PORTEE

 

 

Voilà la mission sublime de l'Association Internationale pour la Conscience de Kṛṣṇa. Nombreux sont ceux qui viennent et demandent s'ils doivent abandonner la vie de famille afin de se joindre à l'Association, mais ce n'est pas là notre mission. On peut rester tranquillement chez soi. Nous demandons simplement à tous de chanter le  mahā-mantra: Hare Kṛṣṇa, Hare Kṛṣṇa, Kṛṣṇa Kṛṣṇa, Hare Hare/ Hare Rāma, Hare Rāma, Rāma Rāma, Hare Hare. Si l'on est un tant soit peu cultivé et que l'on puisse lire la Bhagavad-gītā telle qu'Elle est et le Śrīmad-Bhāgavatam, c'est encore mieux. Ces ouvrages sont maintenant disponibles dans une version française et ils sont présentés d'une manière tout à fait autorisée, de telle sorte qu'ils intéressent toutes les catégories de gens. Plutôt que de s'enliser dans des activités matérialistes, les gens du monde entier devraient profiter de ce Mouvement et chanter  le mahā-mantra Hare Kṛṣṇa chez eux avec leur famille. On doit également s'abstenir de se livrer à des activités coupables — la sexualité illicite, la consommation de viande, le jeu et l'intoxication. De ces quatre péchés, la sexualité illicite est le plus grave. Tout le monde doit se marier, et en particulier toutes les femmes. S'il y a plus de femmes que d'hommes, certains hommes peuvent avoir plusieurs épouses. La prostitution sera ainsi évitée au sein de la société. Si des hommes peuvent épouser plus d'une femme, la sexualité illicite sera endiguée. On peut également produire de nombreux denrées alimentaires pour les offrir à Kṛṣṇa — céréales, fruits, fleurs et lait. Pourquoi consommer sans nécessité de la chair animale et permettre l'entretien d'ignobles abattoirs? A quoi sert de fumer et de boire du thé et du café? Les gens sont déjà intoxiqués par le plaisir matériel et s'ils augmentent  leur intoxication, quelle sera leur chance de se réaliser spirituellement? De même, on ne doit pas s'adonner au jeu et se tourmenter l'esprit inutilement. Le véritable but de la vie humaine est d'atteindre le plan spirituel et de retourner à Dieu. Tel est le summum bonum de la réalisation de soi. Le Mouvement pour la conscience de Kṛṣṇa essaie d'éléver la société à la perfection de l'existence en appliquant la méthode conseillée par Śrī Caitanya Mahāprabhu au brāhmaṇa Kūrma : on doit rester chez soi, chanter le mantra Hare Kṛṣṇa et précher les instructions de Kṛṣṇa telles qu'elles sont données dans la Bhagavad-gītā et dans le Śrīmad-Bhāgavatam. 

Commenter cet article