Publié par BBT

Le Śrī Chaitanya Caritāmṛta

undefined

par Sa Divine Grâce 
A.C Bhaktivedanta Swami Prabhupada 

undefined

    Madhya-līlā 
___________________
Chapitre 20
"Sri Chaitanya instruit Sanatâna Gosvami
Verset 117
L'oubli de Kṛṣṇa : l'origine
de  la  souffrance 
_________________________
        
       kṛṣṇa bhuli' sei jīva anādi-bahirmukha
        ataeva māyā tāre deya saḿsāra-duḥkha
 
 

kṛṣṇa bhuli' : l'oubli de Krishna; sei jīva: cet être vivant; anādi : depuis des temps immémoriaux; bahiḥ-mukha: attiré par l'énergie externe; ataeva: donc; māyā: l'énergie illusoire; tāre: à lui; deya: donne; saḿsāra-duḥkha: les souffrances de la vie matérielle

TRADUCTION
 

"Plongé dans l'oubli de Krishna, l'être vivant s'est laissé séduire par Son énergie externe depuis des temps immémoriaux. Voilà pourquoi māyā, l'énergie illusoire, lui fait subir toutes sortes de souffrances en ce monde matériel."

 

TENEUR ET PORTEE 

   Lorsque l'être vivant oublie sa nature originelle de serviteur éternel de Krishna, il est immédiatement pris au piège de l' énergie externe illusoire. L'être vivant, originellement partie intégrante de Krishna, constitue donc Son énergie supérieure, et il est doué d'une énergie infime et extraordinaire, agissant à l'intérieur du corps de façon inconcevable. Pourtant, il en vient à oublier sa position véritable et à évoluer au sein de l' énergie matérielle. Il est qualifié d' énergie marginale parce qu'il est de nature spirituelle mais en raison de son oubli, il se voit plongé dans l'énergie matérielle. Comme il a la capacité de vivre soit dans l'énergie matérielle, soit dans l' énergie spirituelle, il se voit attribuer le nom d'énergie marginale. Lorsqu'il demeure ainsi dans cette position marginale, l'être vivant est parfois attiré par l'énergie externe illusoire, ce qui marque le début de son séjour dans l'univers matériel. Dès qu'il pénètre au sein de l'énergie matérielle, il subit l'influence des trois mesures du temps - le passé, le présent et le futur - qui n'existent que dans le monde matériel et qui sont absentes dans le monde spirituel. L'être vivant est éternel et existait bien avant la création du monde matériel. Il a malheureusement oublié le lien qui l'unit à Krishna. Cet oubli est décrit ici comme anādi, terme indiquant qu'il existe depuis des temps immémoriaux. Il nous faut comprendre que l'être vivant vient séjourner en ce monde matériel dès qu'il entre en compétition avec Krishna, cherchant son propre plaisir. 

Commenter cet article