Publié par BBT

Le Nectar de la dévotion 

La science complète du Bhakti Yoga  


 Une étude sommaire du célèbre
Bhakti-rasamrta-sindhu
   de Rupa Gosvami
      
Par Sa Divine Grâce
 A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada 

Bhakti-rasārmrita-sindhu (3.2.35)
__________________


Ô Seigneur je ne veux plus
servir ma concupiscence
__________________


 
kāmādīnām kati na katidhā pālitā durnideśās
   tesām jātā mayi na karunā na trapā nopaśāntih
utsrijyaitān atha yadu-pate sāmpratam labdha-buddhis
                         tvām āyātah śaranam abhayam mām niyunksvātma-dāsye



kāma-ādīnām — de mes maîtres que sont la concupiscence, la colère, l'avidité, l'illusion et l'envie; kati — combien; na — ne pas; katidhā — de combien de façons; pālitāḥ — ai obéi; durnideśāḥ — ordres indésirables; teṣām — d'eux; jātā — engendrés; mayi — à moi; na — ne pas; karuṇā — miséricorde; na — ne pas; trapā — honte; na — ne pas; upaśāntiḥ — désire d'arrêter; utsṛjya — abandonnant; etān — tous ces; atha — ci-inclus; yadu-pate — ô Toi, le meilleur de la dynastie Yadu; sāmpratam — maintenant; labdha-buddhiḥ — ayant éveillé l'intelligence; tvām — Toi; āyātaḥ — ai approché; śaraṇam — qui est le refuge; abhayam — sans crainte; mām — moi; niyuńkṣva — s'il Te plaît; ātma-dāsye — dans Ton service personnel.
 

TRADUCTION
 

"O mon Seigneur, les ordres malsains de ma concupiscence ne connaissent aucune limite. Bien que je lui aie jusque-là rendu tant de services, elle ne m'a montré aucune miséricorde. Sans la moindre honte je l'ai servie, je n'ai jamais eu non plus la moindre envie de l'abandonner. O mon Seigneur, ô chef de la dynastie Yadu, récemment mon intelligence s'est cependant éveillée, et voilà que je délaisse désormais cette concupiscence. Une intelligence transcendantale me pousse maintenant à désobéir à ses ordres pernicieux, et à présent je m'en remets entièrement à Tes pieds pareils-au-lotus où ne subsiste aucune peur. Aie la bonté de m'accepter comme Ton serviteur personnel, et ainsi, de me sauver." 


TENEUR ET PORTEE

 On retrouve également ce verset dans le Chaitanya caritamrita Mad.22.16). Lorsque nous chantons le maha-mantra Hare Krishna, nous disons: "Hare! O énergie du Seigneur! O mon Seigneur Krishna!" Ainsi nous adressons-nous simplement au Seigneur et à Sa puissance spirituelle, représentés par Radha-Krishna, Sita-Rama, ou Laksmi-Narayana. Le dévot prie constamment le Seigneur et Son énergie interne (Son épouse) pour qu'Ils lui donnent la possibilité de Les servir avec un amour transcendantal. Lorsque l'être conditionné recouvre sa véritable énergie spirituelle et s'abandonne pleinement aux pied pareils-au-lotus du Seigneur, il essaie de se consacrer à Son service. Telle est la condition naturelle et véritable de l'être vivant.

Commenter cet article