Publié par BBT

 

Par Sa Divine Grâce
 
_______________________ 
Chapitre 6
Verset 6 
Le mental:
meilleur ami ou pire ennemi
_____________________
 
 
bandhur ātmātmanas tasya
yenātmaivātmanā jitah
anātmanas tu śatrutve
vartetātmaiva śatru-vat


bandhuh — ami; ātmā — le mental; ātmanah — de l'être distinct; tasya — de lui; yena — ;par qui; ātmā — le mental; eva — certes; ātmanā — par l'être distinct;  jitah — vaincu; anātmanah — de celui qui n'a pas réussi à maîtriser son mental; tu — mais; śatrutve — par inimitié; varteta — demeure; ātmā eva — le mental même; śatru-vat — comme un ennemi.

 
TRADUCTION
 
  De celui qui l'a maîtrisé, le mental est le meilleur ami; mais pour qui a échoué dans l'entreprise, il devient le pire ennemi.  

 
TENEUR ET PORTEE

L'objectif de l'astanga-yoga est de maîtriser le mental, d'en faire un ami capable de nous aider à remplir notre mission d'homme. Si elle n'engendre cette maîtrise, la pratique du yoga ne sera au mieux qu'une perte de temps, une simple exhibition. Un mental incontrôlé, voilà le pire ennemi de l'homme, car il l'empêche de mener sa vie à son but. Chaque être, par nature, obéit à quelqu'un ou à quelque chose de supérieur. Tant que son mental règne sur lui en ennemi triomphant, il doit vivre sous la dictée de la concupiscence, de la colère, de l'avarice, de l'illusion, etc. Au contraire, une fois le mental soumis, il accepte de plein gré les directives de Dieu, la Personne Suprême, sis dans le coeur de tous les êtres sous la forme du Paramatma. Pratiquer le vrai yoga doit être l'occasion, pour l'adepte, de connaître le Paramatma dans le coeur et de suivre Ses instructions. Mais celui qui pratique directement la conscience de Krsna, c'est de façon toute naturelle qu'il s'abandonne sans réserve au Seigneur et à Ses instructions.

Commenter cet article