Publié par BBT

Le Srīmad Bhāgavatam     


par Sa Divine Grâce
CINQUIEME CHANT 
"L'élan créateur"  
 
_____________________
 Cinquième Chapitre:
  "Les Enseignements 
      de Rsabhadeva à Ses fils"
Verset 4
La satisfaction des sens à la folie
_____________
 
nūnaḿ pramattaḥ kurute vikarma
yad indriya-prītaya āpṛṇoti
na sādhu manye yata ātmano 'yam
asann api kleśada āsa dehah

 

nūnam — en fait; pramattaḥ — fou; kurute — accompli; vikarma — des actes coupables, interdits par les Ecrits sacrés; yat — quand; indriya-prītaye — pour la satisfaction des sens; āpṛṇoti — se livre; na — non; sādhu — convenable; manye — Je pense; yataḥ — par quoi; ātmanaḥ — de l'âme; ayam — ceci; asan — étant temporaire; api — bien que; kleśa-daḥ — source de souffrance; āsa — devint possible; dehaḥ — le corps


TRADUCTION

 

Lorsque quelqu'un considère la satisfaction des sens comme le but de sa vie, il s'engage dans la vie matérielle à en devenir fou et se livre à toutes sortes d'activités coupables. Il ne sait pas que c'est en raison de ses méfaits passés qu'il a déjà reçu un corps matériel, lequel, malgré sa nature transitoire, est à l'origine de sa souffrance. A la vérité, l'être distinct n'aurait jamais dû revêtir cette enveloppe charnelle, mais celle-ci lui a été attribuée pour la satisfaction de ses sens. Aussi, je ne crois pas qu'il sied à un homme intelligent de s'empêtrer à nouveau dans des activités matérielles qui le contraindraient perpétuellement à revêtir des corps, vie après vie. 


 TENEUR ET PORTEE

                   
Ce verset condamne le fait de mendier, d'emprunter ou de voler en vue de la satisfaction des sens, car agir ainsi nous entraînerait dans une condition infernale des plus sombres. Les quatre activités pécheresses sont la vie sexuelle illicite, la consommation de viande, l'usage d'excitants et de substances toxiques, et le jeu. Ce sont les quatre voies qui conduisent l'être vers un nouveau corps matériel sujet à toutes sortes de souffrances. Les Vedas enseignent: asango hy ayam purusah. L'être vivant n'a pas vraiment de lien avec l'univers de matière; toutefois, du fait de sa tendance à jouir du plaisir des sens, il se voit plongé dans l'existence matérielle. Il faut donc parfaire sa vie en recherchant la compagnie des bhaktas, et ne pas chercher à satisfaire outre mesure les besoins du corps.  

Commenter cet article