Publié par BBT

Le Srīmad Bhāgavatam 

par Sa Divine Grâce
_________  
Premier Chant 
"La création"   
 
________________________
  Troisième Chapitre:
  " Les Avâtaras "
Verset 28
Krishna est Dieu, Lui-même,
l'Origine de tous les avatâras
___________________
 
ete cāḿśa-kalāḥ puḿsaḥ
kṛṣṇas tu bhagavān svayam
indrāri-vyākulaḿ lokaḿ
mṛḍayanti yuge yuge


ete — tous ces (avatâras); ca — et; aḿśa — émanations plénières; kalāḥ — émanations d'émanations plénières; puḿsaḥ — du Seigneur Suprême; kṛṣṇaḥ — Le Seigneur Krishna; tu — mais;  bhagavān — Dieu, la Personne Suprême; svayam — en personne; indra-ari — les ennemis d'Indra; vyākulam — troublées; lokam — toutes les planètes; mṛḍayanti — protège; yuge yuge — en différents âges.
 


TRADUCTION

 Tous ces avatâras (voir 1.3.5) sont ou bien des émanations plénières du Seigneur, ou bien des émanations de ces émanations plénières, mais Sri Krsna est Lui-même Dieu, le Seigneur Suprême dans Sa Forme primordiale. Chaque fois qu'en quelque endroit de l'univers les asuras sèment le désordre, le Seigneur apparaît pour protéger Ses dévots .


TENEUR ET PORTEE

 

Ce verset distingue plus particulièrement Sri Krishna, le Seigneur Suprême, de tous les autres avatâras. Si on Le compte tout de même parmi les avatâras, c'est parce que dans Sa miséricorde infinie, Il est descendu de Son royaume spirituel (le mot avatâra signifie littéralement "qui descend"). Tous les avatâras, y compris le Seigneur en Sa Forme primordiale, descendent aussi bien sur différentes planètes de l'univers qu'en différentes espèces vivantes, afin de remplir des missions précises. Le Seigneur vient parfois en personne, et d'autre fois Il délègue Ses diverses émanations plénières, ou les émanations de celles-ci, ou encore Ses émanations partielles, directement ou indirectement dotées par Lui de pouvoirs. Par nature, le Seigneur possède pleinement toutes les excellences -beauté, richesse, renommée, puissance, sagesse et renoncement- et s'il arrive que Ses émanations plénières ou leurs émanations n'en montrent qu'une partie lorsqu'elles apparaissent, c'est uniquement, comprenons-le bien, pour satisfaire aux exigences de leurs missions respectives. Quelques ampoules allumées dans une pièce n'indiquent rien sur le pouvoir réel de la centrale électrique, car elle peut simultanément alimenter de grands complexes industriels. De même, les divers avatâras ne manifestent les pouvoirs du Seigneur qu'en proportion des besoins créés par les circonstances.


L'avatâra Parashurâma, par exemple, fit montre d'une puissance incomparable en détruisant à vingt et une reprises les ksatriyas rebelles, et Sri Nrisimhadeva en vainquant le très puissant asura Hiranyakasipu. Ce dernier avait une telle puissance que le moindre froncement de ses sourcils faisait trembler les devas sur les autres planètes. Or, les devas jouissent d'un niveau d'existence de loin supérieur à celui des humains, d'une longévité, d'une beauté et de richesses incomparablement plus grandes; et pourtant, ils craignaient Hiranyakasipu. Imaginons quelle pouvait être sa puissance matérielle ! Toutefois, il fut mis en pièces par les griffes de l'avatara Nrsimha. Cet épisode démontre bien que nul, si grand soit-il dans l'ordre matériel, ne peut offrir de résistance contre les griffes puissantes du Seigneur. Et de même, Jamadagnya, ou Parashurâma, manifesta la puissance incomparable du Seigneur en écrasant les rois démoniaques, tous fortement établis dans leurs états respectifs. Quant à Narada (avatâra directement doté de pouvoirs), Varaha (émanation plénière du Seigneur) et Bouddha (avatara indirectement doté de pouvoirs), ils inculquèrent la foi aux masses. Râmacandra et Dhanvantari exhibèrent la renommée du Seigneur, et Balarâma, Mohini de même que Vamana déployèrent Sa beauté. Dattatreya, Matsya, Kumaras et Kapila manifestèrent Son savoir, et Nara Narayana Rsis étalèrent Son renoncement. Ainsi, chaque avatara montra, par voie directe ou indirecte, certains traits du Seigneur, mais Sri Krsna, Lui-même le Seigneur en Sa Forme primordiale, manifesta tous les caractères de Dieu, preuve qu'Il est bien la source de tous les autres avataras. Son trait le plus merveilleux, c'est en manifestant Sa puissance interne à travers Ses Divertissements avec les gopis qu'Il le révéla. Ces Divertissements, qui peuvent apparaître comme de simples jeux érotiques, constituent en fait autant de déploiements sublimes de l'être, de la connaissance et de la félicité spirituels, qu'il faut bien se garder de mésinterpréter. Le Srimad-Bhagavatam relate ces Divertissements dans le dixième Chant, et pour donner au lecteur de s'élever jusqu'au niveau où il pourra en comprendre la nature purement spirituelle, il le guide progressivement à travers les neuf premiers Chants.


Les enseignements de Srila Jiva Gosvami, à l'appui de sources autorisées, le confirment: Sri Krsna est bel et bien la source de tous les autres avataras; Lui-même n'a par ailleurs aucune origine. Tous les traits de la Vérité Absolue sont présents dans leur plénitude en la Personne de Sri Krsna, qui déclare d'ailleurs Lui-même avec emphase, dans la Bhagavad-gita, que nulle vérité ne Lui est supérieure ni même égale. Et notre verset utilise le mot svayam précisément pour indiquer que Sri Krsna est Sa propre origine. Bien qu'en raison de leurs pouvoirs spécifiques, on use parfois également du mot bhagavan pour désigner les autres avataras, jamais on ne les identifie au Seigneur Suprême et Originel. Dans ce verset, le mot svayam marque bien la suprématie absolue de Sri Krsna en tant que le summum bonum.


Ce summum bonum, Krsna, est l'existence unique, qui S'est multiplié en d'innombrables émanations et manifestations plénières, partielles ou distinctes, tels les svayam-rûpas, les svayam-prakâsh, les tadekâtmâs, les prabhavas, les vaibhavas, les vilâsas, les avatâras, les aveshas et les jîvas, (1)  tous pourvus d'énergies innombrables, précisément adaptées à leurs personnalités respectives. Les savants et érudits en matière spirituelle ont minutieusement analysé le summun bonum, Sri Krsna, et découvert en Lui soixante-quatre Attributs majeurs (voir  chapitre 21 du Nectar de la dévotion ) . Les diverses émanations ou catégories du Seigneur ne possèdent qu'une certaine proportion de ces Attributs, que Sri Krsna possède tous pleinement. Toutes Ses émanations personnelles, tel les svayam-rupas, les svayam-prakasas, les tadekatmas, qui appartiennent tous à la catégorie des visnu-tattvas, et ainsi de suite jusqu'aux avataras possèdent jusqu'à quatre-vingt-treize pour cent de Ses Attributs et Siva, qui n'est ni un avatara, ni un avesa, ni même entre les deux, possède pratiquement quatre-vingt quatre pour cent de Ses Attributs. Quant aux jivas, les êtres distincts évoluant à divers niveaux, ils peuvent posséder jusqu'à soixante-dix-huit pour cent de Ses Attributs. A l'état conditionné, seule une très faible partie de ce pourcentage se manifeste en eux, variant selon le degré de vertu de chacun. Or, le plus parfait, le plus vertueux, de tous les êtres en ce monde est Brahma, le régent suprême dans chaque univers, qui possède donc pleinement soixante-dix-huit pour cent des Attributs du Seigneur. Les autres devas en bénéficient à un degré moindre, et les hommes n'en détiennent qu'une infime partie. La perfection, pour l'homme, consiste donc à développer jusqu'au bout soixante-dix-huit pour cent de ces Attributs; jamais il ne peut atteindre le niveau de Siva, de Visnu ou de Krsna, quel que soit son degré de sainteté. Mais il pourra, en temps et lieu, devenir un Brahma. Les êtres saints, purs, qui résident sur les planètes du monde spirituel, qu'on nomme Hari-dhama, ou Mahesa-dhama, sont tous des compagnons éternels du Seigneur. Quant au royaume de Sri Krsna, sis au-delà de toutes les autres planètes spirituelles, on le nomme Krsnaloka, ou Goloka Vrndavana, et les êtres accomplis, qui ont pleinement développé soixante-dix-huit pour cent des Attributs du Seigneur, pourront, après avoir quitté leur corps matériel, y entrer.


                                                                                   


 (1) Voici quelques définitions  des différents noms et désignations utilisés ici. Quiconque désire approfondir ce sujet essentiel des différentes formes manifestées par Krishna, le Seigneur Suprême originel, peut consulter le chapitre 6, 7 et 8 des "Enseignements du Seigneur Chaitanya" par Srila Prabhupada. (nde:  Nous nous permettons d'avertir  le lecteur que, vu la complexité du sujet, il est préférable de l'étudier sous l'égide d'un dévot érudit, déjà versé dans cette connaissance spécifique).

svayam-rûpa: la Forme originelle de Krishna , le jeune pâtre de Vrindavana (Krishna demeure toujours à Vridavana).

svayam-prakâshs: Formes personnelles de Krishna.

tadekâtmâs-rupas: Formes personnelles de Krishna mais qui comportent cependant quelques différences quant aux traits corporels et aux activités qu'Ils manifestent.


les avatâras: (voir avatâras)

les jîvas: (voir jivas)


avesha-rupas (ou shaktyavesha-avatâras) : êtres investis de pouvoirs par le Seigneur Suprême.  

 

Commenter cet article