Publié par BBT

 30 versets-clefs de la
 Bhagavad-gita telle qu'elle est
 
 
Par Sa Divine Grâce
A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada
 

Chapitre trois
Le Karma-Yoga 

Verset 19

Le Karma-yoga


tasmād asaktaḥ satataḿ
kāryaḿ karma samācara
asakto hy ācaran karma
param āpnoti pūruṣaḥ


tasmāt — donc; asaktaḥ — sans attachement; satatam — constamment; kāryam — comme un devoir; karma — l'action ; samācara — accompli; asaktaḥ — détaché; hi — certes; ācaran — en accomplissant; karma — l'action; param — le Suprême; āpnoti — atteint ; pūruṣaḥ — un homme. 


TRADUCTION
 

Ainsi, l'homme doit agir par sens du devoir, détaché du fruit de ses actes, car par l'acte libre d'attachement, on atteint le Suprême.

 
TENEUR ET PORTEE


L'Absolu est, pour le bhakta, la Personne Suprême, et pour l 'impersonnaliste, la libération. Donc, celui qui agit dans la conscience de Krsna, tout entier voué au Seigneur, en suivant les directives d'un maître spirituel authentique et en se détachant du fruit de ses actes, celui-là progresse sûrement vers le but ultime de l'existence. Ainsi Arjuna se voit-il demander de combattre sur le champ de bataille de Kuruksetra pour le plaisir de Krsna, simplement parce que Ce dernier le veut. Se dire bon, ou non violent, c'est encore un attachement à la matière; le détachement ne vient que si l'on agit pour la satisfaction de la Personne Suprême. Telle est la perfection, l'absolu de l'acte, prescrit par Sri Krsna, la Personne Suprême. Les rites védiques, les divers sacrifices par exemple, ne servent qu'à nous purifier des actions coupables que nous avons pu accomplir en cherchant à satisfaire nos sens; mais l'action dans la conscience de Krsna se situe tout à fait au-delà du bien et du mal. L'être conscient de Dieu n'est pas attaché aux fruits de ses actes, il agit pour le seul plaisir de Krsna. Il peut s'engager dans toutes les sphères de l'action, mais toujours avec un détachement total.
 

                                                               30 versets-clefs

Commenter cet article