Publié par Jagad

La Bhagavad-gîtâ telle qu'elle est



par Sa Divine Grâce
A.C.Bhaktivedanta Swami Prabhupada

 

Résumé et Etude de Subhananda

CHAPITRE 9



Le plus secret des savoirs
 

Un chapitre précédent de la Gîtâ qualifiait de « confidentiel » le savoir traitant de la différence entre l’âme et le corps. Maintenant, ce neuvième chapitre décrit « la science royale » (râja-vidyâ), « le secret d’entre les secrets » (râja-guhyam) – la connaissance de la fonction, de l’activité intrinsèque, éternelle de l’âme: le sanâtana-dharma, ou service de dévotion (bhakti), comme le définit chaque page de la Gîtâ – particulièrement dans le chapitre à l’étude.

Au début du chapitre, Krishna dit qu’Il va maintenant révéler « la sagesse la plus secrète », qui affranchira Arjuna (dont la foi ferme le qualifie pour recevoir cet enseignement) de toute souffrance (1-3). Krishna explique ensuite que l’entière Création repose en Lui. Or, bien qu’Il soit l’origine, le soutien et le régent de l’Univers, Il demeure transcendantal (4-10). Krishna décrit ensuite les sots (mûdhas) qui, ignorants de Sa suprématie totale, dénigrent Sa forme personnelle; Il les met en contraste avec les grandes âmes (mahâtmâs) qui, conscientes de Sa divinité, L’adorent avec dévotion (11-14).

Puis, Krishna dépeint différents adorateurs – qui vénèrent le Brahman impersonnel, les devas ou la forme universelle – et Se décrit comme le véritable, l’ultime objet d’adoration (15-21), le protecteur de Ses dévots (22) et l’ultime bénéficiaire de tous les sacrifices offerts aux dévas (23-24). D’autres adorateurs atteignent les séjours de leur objet d’adoration. Mais « c’est auprès de Moi que vivront Mes dévots. » (25)


Aux derniers versets de ce chapitre, Krishna parle de Ses dévots. En faisant de Lui l’objet de toute action, offrande et austérité, ceux-ci s’affranchissent des chaînes du karma et viennent à Lui (26-28). Bien qu’impartial, Krishna favorise quiconque Le sert avec amour (29). Même s’ils commettent quelque tort, il faut voir les voir comme des saints, car sur la voie parfaite; le service de dévotion en soi les rendra sans reproche et les élèvera jusqu’à l’ultime perfection (30-31). De plus, même ces personnes dites socialement inférieures peuvent atteindre Krishna en prenant refuge en Lui, que dire alors de celles de noble descendance (32-33). En guise de conclusion, Krishna déclare que celui ou celle qui se voue entièrement à Lui L’atteindra: « Emplis toujours de Moi ton mental, deviens Mon dévot, offre-Moi ton hommage et voue-Moi ton adoration. Parfaitement absorbé en Moi, certes tu viendras à Moi. » (34)

Commenter cet article