Publié par BBT

 

Par Sa Divine Grâce
_____________________
Chapitre 8
Verset 15
Qui atteint Krsna, l'ultime
perfection, ne revient plus
_____________________


mām upetya punar janma
duḥkhālayam aśāśvatam
nāpnuvanti mahātmānaḥ
saḿsiddhiḿ paramāḿ gatāḥ

 

mām — à Moi; upetya — atteignant; punaḥ — encore; janma — naissance; duḥkha-ālayam — lieu de souffrance; aśāśvatam — temporaire; na — jamais; āpnuvanti — vont; mahā-ātmānaḥ — les grandes âmes; saḿsiddhim — perfection; paramām — ultime; gatāḥ — ayant atteint.


TRADUCTION

Quand ils M'ont atteint, les yogis imbus de dévotion, ces nobles âmes, s'étant par là élevés à la plus haute perfection, jamais plus ne reviennent en ce monde transitoire, où règne la souffrance.


TENEUR ET PORTEE


L'univers matériel est un lieu de souffrance, où il faut naître, subir la maladie, la vieillesse et la mort; aussi les âmes qui atteignent l'ultime perfection, qui atteignent la planète spirituelle suprême, Krsnaloka, ou Goloka Vrndavana, n'ont-elles aucun désir d'y retourner. Krsnaloka, disent les Ecritures védiques, existe au-delà de notre vision matérielle, et y parvenir constitue pour l'être distinct la plus haute perfection. Les mahatmas, les "grandes âmes" qui reçoivent les enseignements absolus de bhaktas réalisés et qui développent ainsi graduellement leur attitude dévotieuse au service du Seigneur, dans la conscience de Krsna, ces mahatmas donc, deviennent tellement pris par leur service d'amour qu'ils n'éprouvent plus le moindre intérêt pour les planètes édéniques, et renoncent même au désir d'être promus au planètes spirituelles (Vaikuntha). Leur seule et unique volonté, c'est d'être toujours en compagnie de Krsna. Ces âmes pures, conscientes de Krsna, atteignent la cime de la perfection; ce sont les plus grandes âmes.

Commenter cet article