Publié par BBT

 

     Par Sa Divine Grâce
_______________________ 
Chapitre 2
 Verset 42/43 
Les veda-vāda-ratāḥ
faux adeptes des vedas

____________________


 
yām imāḿ puṣpitāḿ vācaḿ
pravadanty avipaścitaḥ
veda-vāda-ratāḥ pārtha
nānyad astīti vādinaḥ

kāmātmānaḥ svarga-parā
janma-karma-phala-pradām
kriyā-viśeṣa-bahulāḿ
bhogaiśvarya-gatiḿ prati

 

yām imām — toutes ces; puṣpitām —fleuries; vācam — paroles; pravadanti — disent; avipaścitaḥ — les hommes qui ont peu de connaissance; veda-vāda-ratāḥ — qui prétendent suivre les Vedas; pārtha — O fils de Pṛthā; na — jamais; anyat — autre chose; asti — il y a; iti — cela; vādinaḥ — les défenseurs; kāma-ātmānaḥ — désireux de satisfaire leurs sens; svarga-parāḥ — ayant pour but d'atteindre les planètes édéniques; janma-karma-phala-pradām — d'obtenir une naissance favorable, un bon karma, etc...; kriyā-viśeṣa — cérémonies pompeuses; bahulām — divers; bhoga — plaisir des sens; aiśvarya — et opulence; gatim — progrès; prati — vers.



TRADUCTION
 

L'homme peu averti s'attache au langage fleuri des Vedas, qui enseignent diverses pratiques pour atteindre les planètes de délices, renaître favorablement, gagner la puissance et d'autres bienfaits. Enflammé de désir pour les joies d'une vie opulente, il ne voit pas au-delà.


TENEUR ET PORTEE


Les gens d'aujourd'hui sont d'intelligence très moyenne. Par ignorance, ils s'attachent avec excès aux rites que préconise, pour obtenir des bienfaits matériels déterminés, la section karma-kanda des Vedas. Tout leur vœu est de recevoir les plaisirs des planètes édéniques, où abondent les femmes et le vin, dans l'opulence. Pour eux, les Vedas recommandent de nombreux sacrifices, et en particulier, ceux qu'on rassemble sous le nom de jyotistoma. En fait, toute personne désireuse d'atteindre les planètes édéniques doit accomplir ces sacrifices. Or, les hommes dénués de connaissance croient qu'atteindre les systèmes planétaires supérieurs constitue le seul objet de la connaissance védique. Il leur est extrêmement difficile d'adopter la conscience de Krsna, qui requiert tant de détermination. Les planètes édéniques sont, avec l'opulence et les plaisirs qu'elles offrent, comparées à des fleurs nocives, et l'ignorant se laisse volontiers attirer par leur parfum trompeur, sans y voir le moindre danger.

Le karma-kanda établit que quiconque observe les quatre pénitences mensuelles pourra goûter au soma-rasa, boisson d'immortalité et de bonheur éternel. Même sur notre planète, on rencontre de ces gens enflammés du désir de boire le soma-rasa pour accroître leur puissance et leur plaisir. Ils ne croient pas en la libération de l'existence matérielle et s'attachent uniquement à la pompe des cérémonies et sacrifices védiques. Sensuels, ils ne cherchent que les délices des planètes édéniques. Sur ces planètes, en des jardins du nom de nandana-kânana, il est facile d'approcher des femmes d'une beauté angélique, et le soma-rasa coule à flot, prodiguant le plus haut bien-être, les plus hauts sommets de la sensualité. Il existe de ces hommes qui n'ont d'autre but dans la vie que devenir les maîtres du monde afin d'y jouir d'un tel bonheur, pourtant matériel et éphémère.

Commenter cet article